EUSTRATE DE NICÉE


EUSTRATE DE NICÉE
EUSTRATE DE NICÉE

EUSTRATE DE NICÉE (1050 env.-1130)

Disciple le plus connu du philosophe Jean Italos, Eustrate obtient un non-lieu au procès de son maître, en 1082; il est alors diacre. Il a dirigé précédemment, à Constantinople, l’école Saint-Théodore du Sphorakiou. Lorsque Léon de Chalcédoine, à la suite de la réquisition des trésors de l’Église par Alexis Ier Comnène, élabore sa théorie de la sacralité intrinsèque de la matière des icônes, Eustrate réplique par une doctrine du culte des images qui aboutit à décharger l’empereur. Ce service non moins que sa réputation de savant lui valent d’être nommé métropolite de Nicée. Anne Comnène, son admiratrice fervente, lui fait commenter l’Éthique à Nicomaque et les Seconds Analytiques d’Aristote. Le théologien est de toutes les disputes du temps avec les Latins comme avec les monophysites. En 1112, il est le principal porte-parole de son Église lors des discussions avec l’archevêque de Milan, Pierre Grossolano, de passage dans la capitale. Lorsque Alexis Ier imagine de convertir la minorité arménienne de Bulgarie, il lui apporte son concours. Pour son malheur, car ses adversaires, surtout Nicétas d’Héraclée, dénichent dans ses écrits des expressions qui forcent les corollaires de l’intégrité humaine du Christ. En 1117, le synode jette l’anathème sur plusieurs de ses thèses et le dépose. Écrivain doué, Eustrate fut le meilleur dialecticien de sa génération. Sa disgrâce fit malheureusement avorter un effort de réflexion théologique dont Byzance avait perdu l’habitude.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BYZANCE — La délimitation dans le temps de l’Empire byzantin a toujours été flottante. Non pour la date de sa fin: l’Empire est mort avec son dernier souverain, Constantin XI, au matin de la chute de Constantinople, le 29 mai 1453, sur la brèche de la… …   Encyclopédie Universelle

  • ORTHODOXE (ÉGLISE) — L’Église orthodoxe (environ 160 millions de fidèles) est l’une des trois expressions majeures du christianisme. Elle reste pourtant mal connue en Occident. Si son destin est d’une grande continuité spirituelle marquée par la fidélité aux Pères,… …   Encyclopédie Universelle

  • ИКОНОБОРЧЕСТВО — религ. и политическое движение, отвергавшее святость религ. изображений и иконопочитание. Хотя эпизоды или кампании И. имели место в разные исторические периоды и в разных странах, прототипическим И. как с т. зр. масштаба и продолжительности, так …   Православная энциклопедия

  • Jean IX Agapètos — (en grec : Ιωάννης Θ΄ Ιερομνήμων) est patriarche de Constantinople du 24 mai 1111 à fin avril 1134. Son patriarcat est marqué par le concile de Constantinople de 1117 réuni par le patriarche, avec la participation des patriarches… …   Wikipédia en Français

  • ИОАНН IХ АГАПИТ — [греч. ᾿Ιωάννης ὁ ᾿Αγαπητὸς], патриарх К польский (24 мая 1111 кон. апр. 1134). Род. в Халкидоне, племянник митрополита местной кафедры. О церковной жизни в Патриаршество И. А. известно мало; деятельность патриаршего ведомства и Свящ. Синода… …   Православная энциклопедия